Préparation : les douanes

Convoyer du matériel à l’étranger implique de demander des autorisations douanières à l’export (France) et à l’import (pays de destination). Alors que les échanges commerciaux sont soumis à de nombreuses paperasses administratives, le transit de matériel pour une mission humanitaire donne droit à des démarches simplifiées pour l’Union Européenne.

Il m’a suffi de remplir une « Attestation d’aide humanitaire » émanant du Bureau des douanes, la faire signer par la Mairie de mon domicile, la faire valider par les Douanes françaises avant de l’envoyer à la Cellule d’urgence du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes à Paris.

Le Kosovo n’est pas membre de l’Union Européenne, tout comme d’autres pays des Balkans. Pour simplifier le voyage et ne pas risquer d’être bloqué à certaines frontières pour des histoires de paperasse, le trajet le plus simple a été choisi. L’Albanie reste le seul pays hors UE à traverser, mais le Kosovo est un peu leur région historique et j’aurai un document, rédigé en Albanais, qui me facilitera les discussions.

Voici le formulaire vierge « Attestation d’aide humanitaire » :attestation aide humanitaire douane france vierge

Ce contenu a été publié dans Préparation, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.