Préparation : le chargement

Tout était prêt, ordinateurs tous configurés et moniteurs testés, voici les étapes du chargement de tout le matériel dans le Peugeot 806. Une couche d’unités centrales couchées pour ensuite poser une quinzaine d’écrans côte à côte. Les cinq derniers sont calés et stabilisent les gros cartons de claviers, souris et divers câbles.

Un chargement d’environ 680kg de matériel informatique (la voiture supporte une charge utile de 715kg avec les sièges) pour un long trajet. Départ ce samedi 11 septembre au matin, arrivée prévue au Kosovo lundi 13 septembre après-midi (revoir le trajet).

Les suspensions fonctionnent encore correctement.

Réservoir d’essence rempli à ras bord : c’est parti !

Préparation : le moyen de transport

Pour emporter vingt ordinateurs, j’ai d’abord cherché à louer une camionnette du type des locations en supermarché, mais les 5 000 kms prévus auraient explosé le coût. Et pas sûr que leur assurance couvre un tel pays.

Seconde idée : acheter une vieille camionnette ou monospace. Prix maximum de 1 000 € et fiabilité étaient les critères de sélection. Peu importait le nombre de sièges, l’état esthétique du véhicule, le confort à bord ou la marque, il fallait choisir le moyen de transport idéal pour transporter vingt unités centrales et autant de moniteurs. Difficile de trouver mon bonheur avec un budget aussi serré. Les Volkswagen Transporter sont vendus à prix d’or, même ceux des années 80, les annonces inférieures à 1 000 € affichaient généralement des problèmes mécaniques ou une fiabilité hasardeuse.

Mais c’est Michel qui, par sa générosité et sa transparence, m’a convaincu d’acheter sa voiture, un monospace Peugeot 806 qui, j’en suis sûr, supportera le trajet aller/retour de ce périple dans les Balkans. Un grand merci à lui !

Un grand volume de chargement une fois tous les sièges retirés !

Quitter la version mobile
%%footer%%