Préparation : les douanes

Convoyer du matériel à l’étranger implique de demander des autorisations douanières à l’export (France) et à l’import (pays de destination). Alors que les échanges commerciaux sont soumis à de nombreuses paperasses administratives, le transit de matériel pour une mission humanitaire donne droit à des démarches simplifiées pour l’Union Européenne.

Il m’a suffi de remplir une « Attestation d’aide humanitaire » émanant du Bureau des douanes, la faire signer par la Mairie de mon domicile, la faire valider par les Douanes françaises avant de l’envoyer à la Cellule d’urgence du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes à Paris.

Le Kosovo n’est pas membre de l’Union Européenne, tout comme d’autres pays des Balkans. Pour simplifier le voyage et ne pas risquer d’être bloqué à certaines frontières pour des histoires de paperasse, le trajet le plus simple a été choisi. L’Albanie reste le seul pays hors UE à traverser, mais le Kosovo est un peu leur région historique et j’aurai un document, rédigé en Albanais, qui me facilitera les discussions.

Voici le formulaire vierge « Attestation d’aide humanitaire » :attestation aide humanitaire douane france vierge

Ce contenu a été publié dans Préparation, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.